Velib

Velib

J’ai inauguré Velib cette nuit.
Les vélos ne sont pas exactement conformes à mes exigences.

Mis à part le fait que les freins du vélo que j’ai loué étaient mal réglés, j’ai trouvé mon 2 roues efficace et son poids n’est pas trop pénalisant.
Comme prévu, à certaines heures il est difficile de trouver des vélos dans certains quartiers, et quelques bornes ont tendance à ne pas rendre disponibles les vélos pourtant libres, mais tout ces problèmes seront logiquement vite résolus.

Maintenant place à la rigolade pour le fan d’Apple, pro open source que je suis.
Quand j’ai rendu mon vélo, j’ai été faire un tour du côté de la borne, et j’ai eu le droit un magnifique plantage du système.

J’ai donc eu le droit à un beau redémarrage du PC de la station, qui tourne sous Windows XP et processeur Intel.

Velib bug

Velib bug

velib

5 Commentaires

  1. Nic
    Posté le 23 juillet 2007 à 15:32 | Permalink

    j’attends avec impatience les futurs vandales…

    Le VELIB’ est un beau projet, mais ne marchera jamais dans une ville comme Paris etc. dans la mesure où il deviendra trop couteux en maintenance etc.

    Il est quand même complètement abbérant que la municipalité-Delanoë n’ait pas pris en compte le facteur vandalisme…

    On verra bientot, tags, gravages à la pierre, dégradations, vols, autocollants etc. fleurirent…

    Ce concept ne marcherait que dans une petite ville de province, où la population est – peut-on dire – plus agée, ou dans une fille comme tokyo où la population est plus « discipliné »… Mais Paris… Paris, quand même, une des places to be du Graff, et une des places préférées des racailles…

  2. Posté le 23 juillet 2007 à 17:56 | Permalink

    J’ai pensé la même chose quand ils les ont mis en place à Lyon (même si ce n’est pas Paris) et à vrai dire, malgré quelques dégradations sans gravité (stickers ou poignée en moins) et les problèmes liés à l’usure normal de vélos très fréquemment utilisés (pneus crevés, bornes pleines ou vides) et bien ça marche super bien et c’est de loin la meilleure alternative au transports en commun trop chers et qui ferment trop tôt.

    Bref le top pour faire une course ou rentrer chez soi après une heure du mat’ par exemple. Seul hic à mes yeux à Paris, les tarifs beaucoup plus élevé qu’à Rennes (où c’est gratuit me semble-t-il) et qu’à Lyon (où ce n’est pas cher).

  3. Posté le 26 juillet 2007 à 12:26 | Permalink

    Salut,

    Donc Nic si on suit le raisonnement on ne fait rien ? ou alors on loue des chars d’assault ?

    Visiblement tu as une vision très déformée de Paris.

    Bye

  4. Posté le 26 juillet 2007 à 12:32 | Permalink

    C’est clair que la vision de Paris de Nic n’est pas vraiment réaliste.

  5. Nic
    Posté le 26 juillet 2007 à 21:14 | Permalink

    Non raah lalaaaaaa.

    Ce que je veux dire c’est que je ne done pas cher de ces petits Velib’. Peut-être que l’avenir me donnera tort, mais pour l’heure, on ne peut pas me dire que des vélos en libre service dans Paris seront au paradis! Il existe depuis longtemps des services de prêt de vélos comme Roulibre (RATP) qui ont leurs vélos dans un local et des personnes pour faire le service. Et tout se passe bien. Je veux dire, le libre service, c’est génial, mais est-ce la solution?

    voilà ma défense.

Soumettre un commentaire

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.