This is a call

This is a call

Rien à voir avec les Foo Fighters.
Je veux parler du This is a call, de la publicité.
Chez le early adopter Apple, il y a toujours une première fois.

Pour moi c’était ce soir, dans la ligne 1, direction Bastille.
Oui le gadget que je tenais dans la main, me balançait du son dans les oreilles, me donnait accès à mes mails en temps réel, au web, tout le web en illimité, et à tout un tas d’autres applications dynamiques.
Mais j’étais en retard, et Babas m’appela.
Et ouais, en plus de tout le reste, mon machin fait téléphone, et j’ai bien vu l’intéret que tous les gens autour de moi portèrent à ma machine quand je décrochai.
Ce fut la première fois que je réalisai la puissance de mon nouveau jouet.

J’ai vécu exactement la même chose y’a 4 ou 5 ans, quand dans le train ou l’avion je sortais mon powerbook G4 17″, quand dans ma phase Scarface j’avais trouvé les fonds pour financer l’achat de ma machine à faire baver les cadres sup.
C’est pour ça que j’ai fait la queue pendant des heures sur les Champs Élysées. Parce que j’ai fait le tour des tout le reste, et que je ne veux plus perdre mon temps.

L’iPhone tue.
Chaque démo que je fais depuis jeudi à tout mon entourage, cloue le bec au plus corrompu des combatants Microsoft et au plus libertaire utilisateur de solutions open source.
Je commence à réaliser que c’est avec beaucoup de bonheur que mon iPhone va constamment m’accompagner dans les mois et années à venir, et je réalise aussi pourquoi de si nombreuses personnes détestent les Mac users dans mon genre : parce que nous sommes beaux, riches, puissants et terriblement présomptueux.

3 Commentaires

  1. paradize
    Posté le 02 décembre 2007 à 17:34 | Permalink

    Lol.

    Il ne me reste plus qu’ à prendre le tgv jusqu’à Paris pour te rencontrer. Je vois bien le truc, à la gare de l’Est… « Je serais le type avec l’iphone »….

    :-)

  2. Psylord
    Posté le 03 décembre 2007 à 21:33 | Permalink

    J’ai ressenti exactement la meme chose que toi il y a quelques semaines quand j’ai eu le mien, maintenant il y a quelques dizaine de milliers de personne en france qui l’ont aussi. je me sent tout a fait moins exclusif tout à coup.

  3. arno
    Posté le 04 décembre 2007 à 02:07 | Permalink

    c’est exactement ce que j’ai pu ressentir quand j’ai sorti mon iPod pour la première fois dans le train il y a de ça quelques années. Un des premiers iPods en France… nostalgie…
    La différence c’est qu’à l’époque il n’y avait pas eu tout ce battage médiatique autour de l’iPod… :)

Soumettre un commentaire

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.