Briseur de carrière.

Ce soir j’ai vécu un vendredi soir plutôt classique : fortement alcoolisé.
Mais ce soir mon ivresse ne parvient pas à gommer tous mes doutes.
Ce soir on m’a raconté les conséquences d’une de mes précédentes nuits d’ivresse.
Il y a quelques semaines j’ai rencontré lors d’une de mes soirées arrosées, une fille qui « bossait sur Internet ».
Bosser sur le net est pour mon entourage, quelque chose de tellement classe et de tellement rare, que lorsqu’on m’a présenté cette fille, on a lourdement insisté sur ce point commun.
J’ai discuté avec cette fille de plein de choses, mais comme d’habitude dans une telle rencontre, ça s’est fini en discussion de gros nerd.
On s’est pris la tête à propos des solutions open source que je préconise, et des solutions propriétaires « usine à gaz » qu’elle devait imposer à ces clients pour le compte de la SSII qui l’emploie.
Je me rappelle avoir été partiulièrement hard core pour défendre mon concept, et surtout pour démonter le sien.
Résultat, j’ai appris ce soir que cette nana envisageait maintenant de changer de boulot. Elle veut devenir décoratrice d’intérieur.
Ça ressemble plutôt à une bonne nouvelle, mais je me sens sous pression.
Si jamais une personne qui lit ce message a besoin d’une décoratrice d’intérieure, qu’il me fasse signe.

1 Commentaire

  1. Posté le 13 septembre 2004 à 23:01 | Permalink

    Ben justement je voulais t’en parler !!!
    Ha au fait !! vive l’open source je suis avec toi mon gars !!! ;=)))

Soumettre un commentaire

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.