Génération Précaire

Génération Précaire

Dans le cadre de mes études, j’ai effectué pas mal de stages, et ils se sont tous très bien déroulés. J’ai toujours été super bien traité.
Mes dernières expériences professionnelles m’ont fait réalisé à quel point j’avais eu de la chance de les effectuer durant la partie des années 90 où Nicolas Sarkozy faisait moins le malin.

L’exploitation des stagiaires en France est vraiment incroyable.
C’est un problème pour les jeunes qui ont du mal à obtenir un vrai statut dans l’entreprise, mais également un problème pour l’ensemble des salariés des grosses entreprises qui sont mis en concurrence avec des jeunes payés une misère et qui malgré ça travaillent comme des acharnés pensant ainsi se faire remarquer.
Je suis assez content de voir que ces stagiaires sont en train de se bouger. Ils appelent à signer une pétition pour la réforme du statut des stages.

6 Commentaires

  1. Posté le 07 novembre 2005 à 13:22 | Permalink

    Bonne initiative que cet article, moi meme qui hésitais à devenir stagiaire, je prefere attendre encore un peu …

  2. Posté le 07 novembre 2005 à 17:44 | Permalink

    Il ne faut pas se méprendre.
    Il faut modifier le statut des stagiaires mais il ne faut pas arrêter de faire des stages !
    En France la formation est très théorique, les stages sont hyper importants et valent très cher sur le CV.

  3. Samanubis
    Posté le 08 novembre 2005 à 22:00 | Permalink

    c’est pour ça que je dis que je prefere attendre que la situation se calme, car je n’ai pas le courage moi-meme de faire bouger les choses.

  4. Posté le 18 novembre 2005 à 17:28 | Permalink

    Bravo pour l’article, la mobilisatoin continue !

    la newsletter n°5 est partie, voici le lien online :
    http://www.generation-precaire.org/article.php3?id_article=73

    Solidairement,
    L’équipe de Generation-Precaire.

  5. Elfi
    Posté le 25 novembre 2005 à 09:27 | Permalink

    Bonjour,

    Je suis journaliste pour un mensuel grand public, et je prépare actuellement un article sur les conditions de vie précaire des jeunes qui commencent à travailler, et sur la manière dont leurs parents doivent les aider à bien démarrer dans la vie (quand ils le peuvent eux-mêmes).

    Seriez-vous OK pour une interview téléphonique, et pensez-vous que vos parents pourraient nous donner leur avis aussi ?

    Si c’est le cas, n’hésitez pas à me laisser des coordonnées téléphoniques ainsi que les horaires où je peux vous joindre sans vous déranger, au mail suivant: anne.petit@9online.fr

    Merci,

    Elfi

  6. Posté le 23 décembre 2005 à 03:02 | Permalink

    Bon soir ou bonne nuit :)

    Voici le résultat de notre rencontre avec le Gérard Larcher himself.

    Cathy

    ——————-

    Génération Précaire / Ministère du Travail le 22 décembre

    Aujourd’hui avait lieu la seconde rencontre avec le cabinet de Gérard Larcher, Ministre Délégué à l’Emploi.

    Reçu par M. Larcher en personne, les stagiaires ont fait valoir leur constat et leur analyse : les stages sont malheureusement trop souvent détournés de leur objectif initial de formation, à tel point qu’il jouent désormais contre l’emploi.

    « Bonne nouvelle », le ministère est conscient de ces abus et semble vouloir aller vite,

    Malheureusement il ne semble pas encore prêt à envisager une loi. Le ministre propose en effet « une charte de bonnes pratiques », non-contraignante, avec une convention type déclinable par branche, assortie d’un comité de suivi censé faire un bilan dans un an.

    Pour Génération Précaire ces mesures ne sont qu’une demi-réponse à un problème qui touche pourtant chaque année plus de 800.000 personnes, sans compter les familles de stagiaires, les salariés et chômeurs laissés sur la touche ou les entreprises victimes de concurrence déloyale…

    Les stagiaires ont les mêmes devoirs que les salariés, mais sont pour l’instant dépourvus de tous les Droits. Dans l’intérêt de tous, il importe que cette brèche qui permet de contourner le Droit du Travail soit refermée au plus vite.

    Génération Précaire continuera donc à mobiliser pour une reconnaissance des stagiaires dans le Code du Travail.

Soumettre un commentaire

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.